Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
surlesroutesdeladoc.over-blog.fr

surlesroutesdeladoc.over-blog.fr

Présence des sœurs de la Doctrine Chrétienne de Nancy

SAINT DIZIER (2)

Histoire des soeurs à Saint Dizier

 

En 1900, il y avait 10 communautés et 100 soeurs se réunissaient une fois par an dans les diverses communautés de la ville.

Elles avaient à l’époque deux missions bien précises :

- elles enseignaient dans les différentes écoles primaires de la ville (environ 10 écoles) dont la plus ancienne était rue Montpensier.

- elles étaient infirmières en ville et surtout dans les différentes fonderies qui s’étalaient tout le long de la Meuse. Comme il n’y avait pas encore de service à l’hôpital pour les brûlés et qu’ils étaient nombreux, elles soignaient sur place dans une infirmerie propre à chaque fonderie les blessés, les malades, les enfants de ces ouvriers nombreux à l’époque. Une communauté a été là de 1776 à 1976.

Les écoles fermées en 1905, ainsi que les fonderies (en 2000 il n’en restait plus que deux), les communautés ont diminué en nombre.

Il a été ouvert en 1867 un ouvroir pour les orphelines au 55 rue de Lattre, dans lequel on ne dispensait plus l’enseignement primaires, les orphelines d’âge scolaire allaient dans les écoles de la ville. Une quinzaine de soeurs les éduqaient et leur apprenaient la couture, la broderie, le repassage, la cuisine.

La communauté et les orphelines lavaient le linge des personnes de la ville et de la base aérienne 113. Le lundi elles recevaient le linge sale, marquaient chaque objet, puis enlevaient les marques après le repassage. Le samedi avec une charrette à bras sur deux roues, une soeur et deux orphelines livraient à domicile le linge propre.

Il y avait aussi un externat où les jeunes filles de la ville venaient apprendre ce qu’on apprenait aux orphelines, mais n’étaient pas mélangées à ces dernières et ne se voyaient pas !

Après la guerre de 1940, les services de lavage et de repassage furent remplacés par d’autres comme la confection de trousseaux, qui existaient déjà avant, et le développement de la broderie. Puis l’orphelinat devint l’ouvroir. En 1955 celui-ci a pris le nom d’Ecole Technique et en 1967 ce fut l’Ecole Technique et commerciale pour arriver en 1990 à Lycée professionnel avec plus de 350 élèves.

En 1986 la Direction passa à un laïc, le nombre de soeurs diminua.

Depuis 2011 il n’y a plus de soeurs à l’école. Deux sont encore à St Dizier et oeuvrent à la paroisse.

(récit de soeur Xavier Marie Thomassin)

 

 

SAINT DIZIER (2)
SAINT DIZIER (2)
SAINT DIZIER (2)

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article