Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
surlesroutesdeladoc.over-blog.fr

surlesroutesdeladoc.over-blog.fr

Présence des sœurs de la Doctrine Chrétienne de Nancy

SAULNES

Les soeurs sont arrivées en 1874 pour l'école. A partir de 1893 le directeur des Forges qui vient de construire un hôpital demande des infirmières pour soigner les ouvriers de l'usine et leur famille, en même temps elles avaient une école ménagère. Les soeurs sont parties en 1966

"A cause d'une dénonciation contre M. Emile Mougenot et Prosper Frognet, à Saulnes. ... M. Mougenot envoyait les évadés passer la nuit à l'hôpital des sœurs de la Doctrine chrétienne, et deux des sœurs ont été envoyées en déportation, où elles sont mortes"

 

anciennes photos 0003Départ de Soeur Claire 1960  Saulnes

 

Capture d’écran 2012-05-21 à 12.42.54 l'école ménagère et l'infirmerie

 

004.JPG  005.JPG

 

(Merci à Mme D. Chiarani)

 

Sœurs présentes à Saulnes :

 

- Sr Madeleine BENARD : 1877 - institutrice

- Sr Léocardie : décédée en 1896

- Sr Eléonore : 1894 - infirmière

- Sr St Raymond : décédée en 1912

- Sr Anna : décédée en 1919

- Sr Elisabeth MAUJEAN : 1930 - infirmière

- Sr Joséphine : décédée en 1938

- Sr Emile BERG : décédée en 1950

- Sr Emile : 1952 (diplôme de la reconnaissance française)

- Sr Claire : partie en 1960

- Sr Joseph Marie LANGER : 1964-67 ouvroir, supérieure

Sœur originaire de Saulnes :

- Sr Edouard TRORIAL

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Jean-Louis MOUGENOT 10/09/2013 17:14


Merci d'avoir évoqué ici la mémoire de mon grand-père, Emile Mougenot, résistant, dénoncé en effet par le sieur Grégi, bistrotier à la sortie de Saulnes, en allant vers Herserange.


Grégi fut condamné pour cela, dans les années 70 à 5 ans d'indignité nationale


Sa fille, Simone, résidait, aux dernières nouvelles, à Sainte Foy, au Canada.


Emile Mougenot est mort d'épuisement et mauvais traitement au camp de concentration  de Gross-Rosen peut de temps avant sa libération par l'armée rouge laquelle mis morts et moribonds dans
une tranchée avant de la recouvrir de chaux vive.


Ma grand-mère paternelle, Yvonne Mougenot née Sauvage, sa veuve, est, quant a elle, inhumée au cimetière de Saulnes.